Tour final pour la montée en D1 (ABFS): Piazza Gilly en outsider contre l'AS 1030 Schaerbeek

16 mai 2015 - 07:54

Article rédigé le vendredi 15 mai 2015 - 09:36  

Si on avait dit en début d'exercice à Frédéric Miceli, dont les troupes du Piazza Gilly venaient à peine de quitter la D3, que huit mois plus tard il serait à deux victoires d'une montée parmi... l'élite nationale de l'ABFS, il ne l'aurait forcément jamais cru. Pourtant, la fiction a rejoint la réalité. En accrochant la seconde place de la Nationale 2B après une lutte intense avec l'Union Wemmel, les Hennuyers ont acquis le droit de disputer un premier match de tour final contre l'AS 1030 Schaerbeek ce lundi 18 mai (21h15) à Vilvorde.

"Ce qui nous arrive est incroyable, tout comme cette victoire à deux matchs du terme du championnat à l'Union Wemmel, qui nous a permis de sauter les Brabançons", explique C.Q. le Frédéric Miceli. "Jamais, en débutant la saison, on s'attendait à rivaliser avec les ténors de la sorte."
Malgré l'euphorie de cette fin de saison un peu contrastée par rapport à Schaerbeek, conscient d'avoir laissé filer le titre et la montée directe sur le fil, on revient vite les pieds sur terre à Gilly. "Schaerbeek a terminé avec une moyenne de champion, nanti du nombre de points le plus élevé à l'A.B.F.S. avec Anneessens 25 Bruxelles, son bourreau. L'équipe possède, de plus, des Internationaux. Du coup, nous ne sommes que de simples outsiders."
Notre interlocuteur n'a jamais vu à l’œuvre ses adversaires, mais il s'est toutefois renseigné. "Antoine Lemaire (GS Hoboken), International avec les Schaerbeekois Samir Dahbi et Soufiane Tigra, m'a dit que l'équipe composée de nombreux techniciens avait clairement le niveau de la D1 et qu'elle évoluait très haut, en prônant un pressing efficace.
Nous n'aurons strictement rien à perdre. Si Schaerbeek semble supérieur, psychologiquement, nous avons terminé la saison dans une spirale plus positive que nos adversaires, qui doivent toujours avoir des regrets d'avoir loupé pour si peu le titre. Moralement donc, c'est peut-être l'un des seuls paramètres où l'on figure en tête."

LE RENFORT DU FS CHIMAY VALENTIN ERNEST DANS LE CAR
C'est le 24 avril que le championnat s'est terminé, mais Piazza Gilly n'est pas resté depuis inactif. "La semaine dernière, nous avons affronté la future mouture de la fusion entre le Cosmos Manage et le Red Star La Louvière (N2). On l'a emporté 4-3. Nous avons eu mercredi un entraînement et un dernier ce vendredi. Sans obligation de monter, on jouera quand même crânement notre chance, même si Patrick Djedanne (photo ci-contre), pour raisons familiales, sera absent."
Un car de supporters fera le déplacement jusque Vilvorde. "Le véhicule de 54 places est complet. En 2h30, tout était réservé. Parmi les partisans, on retrouvera notre future recrue, le buteur de Futsal Chimay, Valentin Ernest, qui a disputé son premier match avec nous contre les fusionnés de Manage et La Louvière. Après une saison de trop dans le club qu'il a fondé, il a accepté de relever un nouveau défi avec nous. C'est peut-être le puncheur qui nous a manqué cette saison."
Rappelons que le vainqueur de ce duel affrontera ensuite le samedi 22 mai le barragiste de D1, Dhuy IP Hannut. Le lauréat montera ou se maintiendra en D1. 

Nicolas TOUSSAINT

Commentaires